ACOEUR
Association loi 19o1 

 

ACTUALITÉS!

INSTAVERTIGE.jpg

V E R T I G E

Vernissage
JEUDI 7 OCTOBRE 19h

Ouverture du 7 au 30 Octobre

 

Permanences
mercredis, vendredis et samedis
14h / 19h

1-10 galerie (indice galerie)
11 rue Marx Dormoy
Grenoble

 

 

Acoeur présente

Thierry Lombard, Sarah Anton et Jacob Madamour

 

Après son projet artistique inédit et hautement inspirant Acoeur «Phénoménologie de l’artiste sociale / Atelier, Lieu et Scène 2o18-2o21» au coeur du très populaire quartier Saint Bruno à Grenoble, Sarah Anton dévoile pour la première fois le fruit de son expérience: "Revolt!" et réuni autour d’elle deux complices de taille : le très singulier Thierry Lombard et l’inquiétant Jacob Madamour.

 

 

Sacré vertige face à la profusion de signaux, d’appels aux sens. Grand écart entre les univers de ces trois artistes. Vertige émotionnel, montagnes russes du désir à l’angoisse, du rire aux larmes, de la rage à la joie...

Le pinceau comme arme, outil à transcender, sublimer, rendre beau et audible ce qui est insupportable, profondément handicapant ou tabou.

 

La féminité, présente chez ces trois artistes se propose comme figure de courage, vulnérabilité, créativité, intériorité, jouissance, émancipation...

 

Précision, acuité, audace de vérité et radicalité réunissent ces trois artistes en marge, rompus aux vertiges de notre société.

 

Vertigineux.

 

 

 

Sarah Anton

 

" R e v o l t ! "

 

Réalisée tout au long du projet Acoeur (2018-2021), au coeur du quartier Saint Bruno à Grenoble, derrière la vitrine et au contact régulier avec l’habitant.e, l’artiste et le public, la série de peinture Revolt! représente une véritable révolution picturale dans la carrière de l’artiste: autre vision, autre langage, autre façon, autre posture...

Ode à la peinture, cri de Joie, de rage et de gratitude, Revolt! témoigne de la grande violence de notre temps et de sa grande beauté. Pop, punk, exotique, métissée, aux couleurs de l’artiste et de son quartier !

Le corps, le sexe, l’esprit, le coeur, l’autre, le double, le couple, le groupe, la famille, la société, le monde...

Morale, sensible, intime, poétique, politique et résolument subversive, Revolt! rend visible l’énigme d’un vertige :

« Dans "revolt" il y a "love", mais à l’envers... »

L’investissement de Sarah Anton sur ces 5 images peintes est complètement fou, à l’heure où les images sont crées et consommées en quelques clics seulement, geste de résistance, aussi puissant que réjouissant !

 

Thierry Lombard
Illustrateur
... et plasticien, auteur, musicien et peintre grenoblois

 

« Je suis un dandy capé ! »

 

Thierry Lombard cultive un art plein de malice, intrigant, ingénieux et sincère. Illustrateur, rédacteur de son propre journal « Le rédacteur en chef », BDiste, poète, il produit depuis toujours, livrets, cahiers et recueils singuliers, imprimés, pliés et cartonnés, parfois même plastifiés et/ou coloriés...

 

Machines volantes et dinosaure-Eiffel, navettes spatiales et « arbre à oiseaux sauvages », jeux de mots, calembours et contrepèteries, blagues et poésies... manuels de savoir vivre « On a toujours le temps de se laver les dents », conseils et astuces « Le diplôme du sommeil », bricolages, machins et machines... Un monde imaginaire vertigineux, unique, riche et vif.

Thierry Lombard étonne, surprend, inspire et invite à voir autrement... dépaysement garanti !

 

En résidence de création accompagnée à Acoeur tout au long du projet (2o18-2o21), Thierry Lombard s’est épanoui à la Peinture et à l’exercice du Nu avec beaucoup de talent et de liberté !

 

« Rencontrer Thierry Lombard est un antidote à la dégénérescence cellulaire et morale ! C’est la plus intense, la plus intime, la plus poétique et la plus exotique relation artistique de toute ma vie. » Sarah Anton

 

 

 

Jacob Madamour
Photographe

 

- Photographie ou peinture ?

... Est la question la plus fréquemment posée face au travail de Jacob Madamour. Peinture numérique : la photo comme esquisse peinte sur l’écran, palette numérique, au format CinémaScope. Le tirage est mat et velouté, puis collé, ridé, griffé ou déchiré à sa surface.

 

Perspectives bancales, ça tangue... Mises en scènes inquiétantes, dark, sensuelles et morbides de femmes échouées, d’instants critiques, de grande vulnérabilité... avant, pendant ou après la tempête.

Vertige face aux stigmates de la violence de la solitude et vertige face à la beauté de ces corps de femmes abandonnés.

 

À fleur de peau et sous la peau, la vie, ça bat, ça pulse, ça palpite... Vertige face au silence du silence de l’image.

 

« J’ai d’abord cru que le travail photographique de Jacob Madamour était celui d’une femme. L’intimité de sa posture, la violence du propos et l’audace de son regard complice agissent sur moi comme révélateur, témoin, miroir... » Sarah Anton

 

 

Au plaisir !

fb.webp
instagram_edited.png